Calanque cassis

10 Raisons de visiter la Provence

1. Nager dans les calanques de cassis

Préparez votre maillot de bain et vos chaussures de marche pour découvrir la nature sauvage aux portes de Cassis. La côte entre le joli petit village de pêcheurs et Marseille est parsemée de falaises et de calanques. La Méditerranée bleue étincelante invite les nageurs à faire la randonnée jusqu’au bord de l’eau. Port-Miou, à l’est, est le plus facile d’accès, à 20 minutes de la promenade de Cassis. L’eau y est aussi accueillante que sur les plages bondées de la Côte d’Azur (St Tropez, Cannes, Cap Ferrat).

2. Faites vos courses sur les marchés

Faire ses courses sur les marchés provençaux pour acheter des produits frais et des fleurs est une expérience essentielle, et aussi l’un des meilleurs moyens de se mêler à la population locale. Presque tous les villages ont un marché hebdomadaire ; certains se tiennent plusieurs fois par semaine ou quotidiennement. Dans les grandes villes comme Apt et Aix-en-Provence, les marchés se poursuivent le long de nombreuses rues et places, regroupant des sections consacrées aux produits, aux fleurs, aux antiquités et aux vêtements. Dans les villes plus petites, vous trouverez une douzaine d’étals, installés pour vendre du poisson, du pain, des pâtisseries, des fruits, des huiles d’olive et du vin locaux. En plus des abricots mûris au soleil et des olives brillantes, soyez à l’affût des produits non alimentaires de base de la région : Le Savon de Marseille, considéré par beaucoup comme le meilleur savon du monde ; des textiles colorés ; et des œuvres d’art originales.

3. Manger de la bouillabaisse

Dans la plus vieille ville de France, Marseille, les menus des restaurants proposent une abondance de fruits de mer frais préparés de manière simple et délicieuse. Faites le tour du vieux port, où des dizaines de spruikers séduisent les convives avec la même promesse : la meilleure bouillabaisse de la ville. Le célèbre ragoût de poisson est originaire de Marseille et se retrouve aujourd’hui partout. Faites une promenade matinale au bord de l’eau pour voir les bateaux de pêche revenir avec la prise du jour. Des fruits de mer frais peuvent être achetés sur place.

4. Se promener sur le boulevard d’Aix

Décrite comme un mini Paris, Aix-en-Provence est l’une des plus belles villes de France. Le Cours Mirabeau, une large promenade bordée d’arbres, ouverte il y a près de 400 ans pour offrir aux riches résidents un lieu de promenade agréable, est toujours le lieu de prédilection pour observer les gens. Flanqué de cafés d’un côté, d’hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles de l’autre, le boulevard est parsemé de fontaines et de statues. Devant les maisons de ville, des étals de marché vendent de l’artisanat local, des savons, du nougat et du vin.

5. Rafraîchissez vos connaissances sur l’histoire romaine ancienne

Il y a de nombreuses lunes, les Romains ont déclaré la région première province romaine au-delà des Alpes. Baptisée à l’époque Provincia Romana, elle a été gouvernée d’Aix-en-Provence jusqu’en 1481, date à laquelle les rois de France en ont pris le contrôle. Plus de 500 ans plus tard, la Provence est un musée vivant de certaines des ruines romaines les mieux conservées d’Europe. Les chasseurs d’histoire devraient se rendre à Nîmes pour voir son remarquable amphithéâtre, un temple corinthien qui se dresse depuis plus de 2000 ans, et bien d’autres monuments. L’aqueduc du Pont du Gard, reconnu par l’UNESCO, qui enjambe la rivière Gardon, est toujours une merveille d’ingénierie. Et à Orange, le Théâtre Antique, assez vaste pour 10 000 spectateurs, est l’une des ruines romaines les plus intéressantes de Provence.

6. Suivre la piste des artistes

Les couleurs et la lumière de la Provence et de la Côte d’Azur séduisent les artistes et les écrivains depuis l’enfance d’Adam. Sur la Côte d’Azur, les musées rendent hommage à la vision de Picasso, Matisse et Chagall, pour n’en citer que quelques-uns. À Aix-en-Provence, la vie et l’œuvre de Cézanne sont célébrées dans son ancien atelier, où sont conservés de nombreux objets personnels.

Vincent Van Gogh a vécu à Arles pendant plus d’un an, une période prolifique au cours de laquelle il a produit plus de 300 œuvres, dont La Nuit étoilée sur le Rhône. Le centre d’accueil des visiteurs d’Arles propose un plan de visite des lieux qu’il a peints. A la Fondation Van Gogh, certaines de ses œuvres les plus appréciées sont exposées.

7. En savoir plus sur la lavande

On dit que la lavande est l’âme de la Provence, et partout, du Luberon à Aix et Roussillon, vous trouverez de magnifiques champs de cette plante violette qui fleurit en été. Le plateau de Valensole est le centre de la lavande, qui fourmille de photographes chaque année en juillet.

Utilisée depuis des siècles comme remède universel, l' »or bleu » est récolté et envoyé dans des distilleries pour être utilisé dans des huiles, des lotions, des savons et des teintures aromathérapeutiques. Visitez la distillerie Les Agnels pour une visite guidée de l’usine de traitement et des champs, ou bien faites coïncider votre visite avec les festivals de la lavande en été à Sault et Valreas. Le musée de Coustellet vaut également le coup d’œil.

Champs de Lavande

8. Boire la verre comme les provençaux.

La Provence est jolie en rose, c’est-à-dire en rose rosé. Le vin rosé représente plus de la moitié des vins produits en Provence et fait le bonheur des amateurs de vin dans les bars et restaurants de toute la France. Certaines variétés de vin rouge sont également produites en Provence, les Mourvedres et les Grenaches pleins de saveur. La région autour de Cassis est connue pour produire de bons vins blancs, à savoir la Clairette, la Marsanne et le Sauvignon Blanc.

Si vous vous trouvez dans un bar marseillais, faites-en un pastis. L’alcool anisé est normalement dilué dans de l’eau et servi froid. Jeu de pétanque, en option.

9. Séjour à Avignon

Ne manquez pas le Palais des Papes et l’impressionnante cathédrale d’Avignon. Résidence du XIVe siècle de sept papes successifs, Avignon est imprégnée d’histoire médiévale et de rituels religieux. De nombreux hôtels y sont logés dans des bâtiments en pierre du 16ème au 19ème siècle, avec des façades patrimoniales et le caractère (mais heureusement pas la plomberie) d’une autre époque. Pensez à l’Hôtel de l’Horloge, à l’Hôtel d’Europe et à La Ferme.

10. Goûtez aux saveurs locales

Les amateurs de lavande seront au paradis des papilles en Provence : quelle surprise, la plante aromatique est utilisée pour parfumer tout, de la crème glacée à la crème brûlée en passant par les thés infusés et le miel.

Les plats servis « à la provençale », c’est-à-dire préparés dans le style provençal, sont typiquement à base d’ail, d’huile d’olive et d’olives. L’influence méditerranéenne n’est pas difficile à déceler : de nombreuses sauces sont à base de tomate, de gros morceaux de légumes et assaisonnées d’herbes de Provence piquantes. La ratatouille est très appréciée.

Bien entendu, vous trouverez en abondance toutes sortes de fromages – c’est la France, après tout – bien que le fromage de chèvre, ou chevre, soit principalement produit ici.